JEAN-LOUIS DUCERF

DU 7 AU 30
AVRIL

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 7 AVRIL
À 18H

. . . . . . .

GALERIE DU BAR
DE L’EMBARCADÈRE

Jean-Louis Ducerf, architecte de formation, quand il ne dessine pas sur le coin d’une table pratique une peinture dynamique et spontanée. C’est un bien étrange artiste, il affectionne le carré et les grandes bannières sans jamais s’y laisser enfermer. Aux frontières de l’abstraction, ses compositions savantes combinent graphismes et couleurs, sa peinture interroge, et si pour un œil non initié, il n’est pas toujours évident de la décoder, on sent bien que ce qui nous est présenté n’est pas là gratuitement, qu’il y a du sens et du fond, que les formes ont quelque chose à nous dire. Sa peinture, imprégnée des grands maîtres est aussi une « peinture d’histoires », elle nous interpelle sur notre relation au monde et nous donne à voir une réalité profonde, parfois dérangeante, que la simple représentation dite « fidèle », est bien incapable de traduire dans toute sa complexité.

ANA FLAGA

EXPOSITION

. . . . . . .

GRANDE GALERIE DE L’EMBARCADÈRE


DU 1ER
AVRIL
AU 27
MAI

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 1ER AVRIL
À 18H30

. . . . . . .

Ana Flaga, artiste polonaise, vit et travaille à Żory.
Diplômée de la faculté de peinture de l’Académie des beaux-arts de Cracovie, elle travaille dans des domaines tels que la peinture, le dessin, le graphisme, le happening, crée des cycles thématiques variés – chacun d’eux est consacré à une question qui évoque des émotions chez l’artiste à une période donnée de sa vie.
L’artiste s’intéresse à la nature, au monde moderne, et surtout à l’homme avec toute la complexité de sa nature, ses sentiments, ses problèmes culturels, sociaux et religieux.

CHRISTIAN DESJEUX


DU 24
FÉVRIER
AU 19
MARS

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 24 FÉVRIER
À 18H

. . . . . . .

GALERIE DU BAR
DE L’EMBARCADÈRE

Le poète a écrit : « La Terre est bleue comme une orange »
Alors ! Peindre avec des terres. Terres de feu, brûlée, calcinées… Outre Terre bleu, rouge, or, ocre terre… Terre de Roussillon de Provence et du Morvan. De mes voyages, Terra Alta, Etna, Vésuve, Lanzarote, Tenerife, Malte, Burkina Faso, désert d’Atacama… Sables noirs des bords d’Arroux, résidus abandonnés des fonderies d’Autun…
Je peins avec des terres du monde, broyées, brûlées, calcinées, elles sont la matière alchimique de ma peinture. Par petites touches, elles prennent forme. Faire en sorte que l’œuvre semble être le fruit naturel des forces mystérieuses qui animent la matière, que chaque particule en soit porteuse, confronter le regard avec le mystère de la création et faire oublier le travail de la main. « Vanités ». Intégrer à ma peinture de vieux objets usés, abandonnés, les choisir juste à ce moment fragile de la métamorphose, quand la matière mise en forme par la main de l’homme va retrouver la matière terre originelle. Méditation sur le passage du temps.

KATTY VERSTRAETEN & SACHA LEEMANS


DU 20
JANVIER
AU 18
FÉVRIER

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 20 JANVIER
À 18H30

. . . . . . .

GALERIE DU BAR
DE L’EMBARCADÈRE

La Belgique est à l’honneur avec Katty et Sacha, mère et fille, toutes les deux artistes.

Diplômée des Beaux-Arts de St-Luc à Bruxelles, Katty Verstraeten s’est prise de passion pour les voyages, à travers plusieurs continents, pinceaux et crayons toujours en poche. Les rencontres, avec cette diversité de culture et de couleurs, l’ont beaucoup influencée. Des images qui se reflètent dans ses œuvres : de la réalité, un peu de rêve et d’autant plus de sensibilité.

Sacha Leemans a fait de la couture une passion et sa passion est devenue son métier. Aborder différemment les matières, les assembler et les sculpter sur le corps, voilà la façon dont elle procède. Un vêtement peut être plus qu’une seconde peau, il peut être un moyen de se représenter et se sentir bien dans la société.

HENRI LAMY

EXPOSITION

. . . . . . .

GRANDE GALERIE DE L’EMBARCADÈRE


DU 14
JANVIER
AU 25
MARS

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 14 JANVIER
À 18H30

. . . . . . .

Henri Lamy, né en 1985, est un artiste français basé entre Lyon et Manille (Philippines). Séduit par l’immédiateté et la spontanéité de l’acrylique, la qualité de son travail est mise en valeur par les couleurs vives et expressives de ses compositions, ainsi que l’utilisation du couteau. Initié très jeune par son père, Henri est un admirateur de Pollock et du « dripping ».
Accorder du rêve et de la beauté dans la futilité et dans les actions du quotidien. Des moments qui paraissent à première vue sans importance sont capturés avec un regard neuf et sublimés. Henri laisse une grande place à l’accident, à l’imprévu.
Liberté des techniques, des rencontres, des voyages, du mouvement. C’est là où ses deux pratiques d’artiste peintre et de performeur se retrouvent. L’amour qu’éprouve Henri pour les langues et la découverte de nouvelles cultures le pousse à voyager et documenter ses rencontres en photographies, qu’il dépeint ensuite en portraits et scène ré-imaginées. Les valeurs des différentes actions propulsées par l’artiste se retrouvent dans son travail, où l’humain est au centre de tout.

7 & +


DU 16
NOVEMBRE
AU 14
DÉCEMBRE

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 16 NOVEMBRE
À 18H

. . . . . . .

GALERIE DU BAR
DE L’EMBARCADÈRE

Jusqu’à présent basé à la Vignothèque, le groupe présentera désormais son travail à l’Embarcadère.
L’association « 7 & + » est née en 1991. Composée de 7 artistes dès le départ, elle a vu son noyau dur évoluer au fil des ans…
Un artiste s’en va, un autre arrive, chacun poursuit sa démarche personnelle, mais tous ont en commun le désir de faire partager leur goût de l’art contemporain par des expositions régulières.
Stéphanie Bucher, Christian Dejeux, Jean-Louis Ducerf, Michel Dufour, Pierrette Lafarge, Jean-Paul Longin, Nicole Pernette… sans oublier notre « + », Claude Roger, grâce à qui chant et poésie vous attendent aussi à la galerie du bar de l’Embarcadère.