LA FOLLE HISTOIRE DU COUPLE

THÉÂTRE DE BOULEVARD

. . . . . . .

Durée : 1h30

Tout public

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE

DIMANCHE 30
AVRIL
16H

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Comment auriez-vous vécu votre vie de couple à une autre époque ?
Vos disputes seraient-elles les mêmes en 1950 ?
Vos enfants seraient-ils aussi chiants au moyen âge ?
Et votre belle-mère serait-elle plus sympa sous l’antiquité ?
Que ce soit dans le futur ou à la préhistoire, être en couple n’a jamais été simple !

Une pièce de Bertrand Fournel et Fabrice Blind
Avec Caroline Bal et Bertrand Fournel

AUDREY, LE JOURNAL D’UNE CONVERTIE

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h30

À partir de 14 ans

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE


MARDI 4
AVRIL
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Tout allait plutôt bien dans la vie d’Audrey, heureuse au milieu de ses « dix frères et sœurs » venus du bout du monde. Tout allait bien jusqu’au jour où sa mère se voit retirer son agrément de famille d’accueil et où elle décide de refaire sa vie. De ruptures en séparations, Audrey ne parvient plus à s’attacher. Alors elle cède à la haine, comme on cède à une pulsion. Audrey embrasse l’extrémisme islamiste et se perd dans l’illusion de réponses que la vie ne lui apporte plus. Mais elle n’a pas tout perdu de son humanité. Sa vie devient le théâtre d’une lutte entre la vie et la mort, entre le bien et le mal. Ce combat n’admet qu’un seul vainqueur…

Ce sujet n’a jamais été abordé au théâtre et pourtant il monopolise le débat politique. C’est un sujet qui fait peur car il est mal connu. Un chiffre : 46% des femmes partantes en Syrie sont occidentales. Elles n’ont aucun lien d’origine avec l’Islam. C’est une question plus sociologique que religieuse. Porter cette histoire par le biais de la culture est la meilleure manière d’informer. Hakim Djaziri

Ecrit par Hakim Djaziri
Mise en scène : Hakim Djaziri
Assistante à la mise-en-scène :  Noémie Schreiber
Collaboration artistique et chorégraphie : Laëtitia Gonzalbes
Création sonore : Tim Aknine
Création lumière : Emmanuel Guedj
Costumes : Aurore Lane
Scénographie : Hakim Djaziri Avec Karina Testa, Vanessa Bettane, Arthur Gomez, Sephora Haymann, Iman Kerroua et Hakim Djaziri

FRIDA

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h20

À partir de 14 ans

. . . . . . .

AUDITORIUM JEAN MAILLOT
LES ATELIERS DU JOUR

MERCREDI 8
MARS
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

SÉANCE
SCOLAIRE
MARDI 7
14H00

D’après l’œuvre de l’artiste-peintre Frida Kahlo (1907-1954)

Evocation et hommage à l’artiste peintre Frida Kahlo, dont le combat de vie à travers la peinture a fasciné et a laissé derrière lui force et espoir.
Grand paradoxe, puisque sa vie de souffrance s’est achevé à l’âge de 47 ans, dans un grand épuisement, avec ces mots : « J’espère que la sortie sera joyeuse, et j’espère ne plus jamais revenir. »
Frida, obsédée par la mort, et amoureuse de la vie, femme émancipée, et dans une totale dépendance affective, d’une extrême féminité, et d’une masculinité troublante, d’une grande humilité et d’un narcissisme pathologique, Frida ou la multiplicité d’un être.
Un spectacle qui nous raconte comment, en faisant de son chemin de croix, un tour de piste flamboyant, Frida Kahlo a planté dans nos cœurs son hymne à la vie, comme on plante un drapeau.

Sur scène : Céline Bernat
Coaching : Léna Coen
Son : Fabrice Naud
Costumes : Isabelle Moser
Lumière : Guillaume Herrmann
Création poupée : Peggy VanReeth
Création corset : Sophie Laffont

LA PROMESSE DE L’AUBE

Adaptation du romain de Romain Gary

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h05

À partir de 14 ans

. . . . . . .

AUDITORIUM JEAN MAILLOT
LES ATELIERS DU JOUR

MARDI 28
FÉVRIER
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

SÉANCE
SCOLAIRE
14H00

Romain Gary raconte sa jeunesse, son déracinement, sa relation à sa mère qui l’élève seule. Elle rêve de grandeur pour lui. Il n’aura de cesse d’essayer d’être à la hauteur de ce rêve. Passant de la mère étouffante d’amour à la femme de ménage espiègle, du grand De Gaulle à une galerie de petits parisiens qui traversent la terrible guerre, Franck Desmedt retrace avec virtuosité l’itinéraire de l’un des auteurs les plus mystérieux, le seul à avoir obtenu deux fois le prix Goncourt…

Sur scène, le comédien devient la mère de Gary, ancienne actrice russe portée par un amour et une foi inconditionnelle en son fils. Il raconte la lutte sans trêve qu’elle mène contre l’adversité, l’énergie extravagante qu’elle déploie pour qu’il connaisse un destin grandiose et les efforts de Gary, qui est prêt à tout pour faire coïncider sa vie « avec le rêve naïf de celle qu’il aime ». Un des récits les plus émouvants jamais écrit sur l’amour maternel et la fidélité d’un fils.

avec Franck Desmedt
Adaptation : Franck Desmedt
Mise en scène : Stéphane LAPORTE et Dominique SCHEER
Lumières : Laurent BEAL
Production / Diffusion : Sea Art

« Une performance de haute volée ! » Le Parisien

CIE HALTE

Macbeth Hotel
D’après Macbeth de William Shakespeare

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 2h00

À partir de 13 ans

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE

JEUDI 26
JANVIER
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

SÉANCE
SCOLAIRE

14H00

Début des années 1900, Une équipe de tournage se retrouve dans un hôtel perdu en plein hiver et en pleine tempête. Ils doivent, dans une course contre la montre, mettre en boîte une adaptation de Macbeth pour le cinéma. Mais dans ce huis-clos, très vite, les choses dérapent ; mégalomanie des acteurs, folie du réalisateur, mutinerie de la technique, isolement du groupe, production au bord de la faillite, … À l’image de cette pièce dite « maudite », le film ne verra finalement jamais le jour.
À travers cette mise en abîme (cinéma / théâtre), dans laquelle on ne perdra pourtant rien du déroulé original de Macbeth, l’angoisse et le burlesque se côtoient dévoilant ainsi une bien triste nature humaine avide de pouvoir, de reconnaissance et perdant toute notion de la réalité.

Adaptation, texte et mise en scène : Grégoire Béranger
Musique et arrangements : Grégoire Béranger et Jean Adam
Avec : Barbara Galtier, Raphaël Fernandez, Pierre-Yves Bernard, Carlo Bondi, Aurélie-Nadia Pirrera, Jean Adam, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Marimba, samples : Jean Adam
Claviers, grosse caisse, claquettes, percussions : Aurélie-Nadia Pirrera, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Assistant à la mise en scène : Christophe Noël
Création et régie lumière : Elsa Jabrin 
Création et régie Son : Colin Gagnaire
Scénographie : Caroline Oriot
Perruques, Coiffures et maquillage : Pascal Jéhan
Costumes : Opéra de saint-Etienne, Lina Duchamps, Marie Ampe et Compagnie Halte
Production : Compagnie Halte
Coproduction : Opéra de Saint-Etienne et le centre culturel de L’Échappé de Sorbiers

En partenariat avec L’Harmonie de La Chazotte

Résidence de création : La Buire de L’Horme, La Trame de St-Jean-Bonnefonds et l’Opéra de Saint-Etienne.

LE PRIX DE L’ASCENSION

THÉÂTRE / HUMOUR

. . . . . . .

Durée : 1H25

À partir de 14 ans

. . . . . . .

AUDITORIUM JEAN MAILLOT
LES ATELIERS DU JOUR

SAMEDI 26
NOVEMBRE
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Qu’il soit idéalisé ou caricaturé, le pouvoir fascine, attise les convoitises… Suivez l’ascension de deux jeunes énarques dans cet univers impitoyable. Fils de haut fonctionnaire, Laurent est arrogant, vit sous les dorures, et pense qu’un ticket de métro coûte 8 euros ! Il va découvrir qu’il y a une France au-delà du Périph’, là où les caméras ne vont pas.
Brice, étudiant brillant d’une famille modeste, débarque avec ses convictions et ses costumes trop grands. Entre esprit réformateur et pragmatisme, il va surtout devoir s’imposer pour survivre dans l’adversité.
D’assistant à conseiller, de candidat à décideur, chacun d’eux aspire à devenir celui qui compte. Ultraréaliste, drôle et mordante, découvrez la comédie de pouvoir la plus surprenante de ces dernières années !

Avec Victor Rossi et Antoine Demor

WILLIAM MESGUICH

Dans les forêts de Sibérie
Adaptation théâtrale du roman de Sylvain Tesson

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h20

. . . . . . .

AUDITORIUM JEAN MAILLOT
LES ATELIERS DU JOUR


JEUDI 10
NOVEMBRE
14H

. . . . . . .

SÉANCE
SCOLAIRE
UNIQUEMENT

. . . . . . .

William Mesguich nous fait revivre sur scène l’expérience exceptionnelle de l’écrivain-aventurier Sylvain Tesson. Parti loin de la cité et de la foule, il fait le choix de s’isoler au milieu des forêts de Sibérie, là où ses seules occupations sont de pêcher pour se nourrir, de couper du bois pour se chauffer. Il ré­apprend le bonheur de la lecture et de la réflexion solitaires. Avec poésie et humour parfois, il nous entraine dans sa cabane : « Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si la richesse revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence, toutes choses dont manqueront les géné­rations futures ? »

On se laisse prendre comme dans un songe, à la voix superbe du comédien conteur qui nous fait partager si simplement, si concrètement, son expédition. Jusqu’à la rendre familière. Apaisante. Comme une contemplation. TÉLÉRAMA

CIE GOLMUS

La Vagabonde

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h40

À partir de 14 ans

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE


VENDREDI 21
OCTOBRE
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Renée Néré est une vedette du music-hall, des années 1910 à Paris. Elle en est arrivée là, par dépit, lassée des infidélités de son mari, le peintre Adolphe Taillandy, dont elle a divorcé. Mais elle a tant de talents : – elle est également mime, danseuse, actrice – elle a une telle détermination qu’elle devient vite un objet de convoitise privilégié de ces messieurs de la haute société parisienne. Elle subit en particulier les assauts d’un fils de bonne famille : Maxime Dufferein-Chautel. Hantée par les souffrances endurées lors de son premier mariage, Renée se laissera t-elle séduire ?

L’adaptation du roman « La Vagabonde » de Colette est le fruit d’une écriture collective. Les questionnements de Renée Néré, héroïne du roman et de la pièce font écho à ceux du moment : la place de la femme dans la société, son combat pour se libérer des contraintes qui lui sont imposées, sa conquête de la liberté.

CIE DE L’YERRES

Une soirée chez George Sand

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 1h30

À partir de 16 ans

. . . . . . .

AUDITORIUM JEAN MAILLOT
LES ATELIERS DU JOUR


JEUDI 20
OCTOBRE
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Du beau monde est attendu ce soir chez George Sand : Balzac, Dumas, Delacroix, Sainte-Beuve, Liszt, Marie d’Agoult… Chopin jouera ses airs favoris, et George Sand interprètera, aux côtés de la cantatrice Pauline et du poète Alfred de Musset, la dernière pièce de théâtre de celui-ci « Un Caprice », une amusante comédie en un acte sur le mariage et la fidélité, où la morale féminine triomphe sur le « machisme » ! Hélas les relations privées entre ces quatre célébrités risquent de compromettre le bon déroulement de la soirée…