MARIA DOLORES Y AMAPOLA QUARTET

CONCERT / HUMOUR ET DIVAGATIONS

. . . . . . .

Durée : 1h30

Tout public
À partir de 10 ans

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE

MARDI 31
JANVIER
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

Tout droit sortie d’un film d’Almodovar, la biche madrilène icône du kitsch latin, n’a pas le goût des demi-mesures. Elle ose, sans détour. Maria Dolores avait pourtant juré de ne plus jamais chanter le tango… Alors est-ce l’écho du souvenir ou l’appel du bandonéon qui a réveillé en elle cette musique qui coule dans ses veines ?
Dans ce spectacle savoureux à l’humour tonitruant, elle révèle aussi sa voix envoûtante avec l’Amapola Quartet qu’elle houspille allègrement. Ensemble, ils conversent dans cette langue si sensuelle qui n’appartient qu’au tango ; d’où s’échappent soupirs et soubresauts qui font de cette musique une fusion de passion et de peine. D’airs susurrés en milongas des exilés, on parcourt les trottoirs de Buenos Aires avec cet orchestre au son sublime… Maria Dolores raconte avec une drôlerie gargantuesque SA véritable histoire du tango.

Maria Dolores, chant (Lula Hugot/Stéphanie Barreau)
Christophe Doremus, contrebasse
Sandrine Roche, piano
Daniel Arbos, bandonéon
Ariane Lysimaque, violon
Lula Hugot, écriture, déviances et mise en scène
Michel Capelier, arrangements
Nadia Rémond, costume
Production-Diffusion, Avril en Septembre Avec le soutien du CNV, Studio Théâtre de Stains (93)

« Un spectacle brillant, original, enlevé. » Mediapart

CIE HALTE

Macbeth Hotel
D’après Macbeth de William Shakespeare

THÉÂTRE

. . . . . . .

Durée : 2h00

À partir de 13 ans

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE

JEUDI 26
JANVIER
20H30

. . . . . . .

TARIFS
15/10

. . . . . . .

SÉANCE
SCOLAIRE

14H00

Début des années 1900, Une équipe de tournage se retrouve dans un hôtel perdu en plein hiver et en pleine tempête. Ils doivent, dans une course contre la montre, mettre en boîte une adaptation de Macbeth pour le cinéma. Mais dans ce huis-clos, très vite, les choses dérapent ; mégalomanie des acteurs, folie du réalisateur, mutinerie de la technique, isolement du groupe, production au bord de la faillite, … À l’image de cette pièce dite « maudite », le film ne verra finalement jamais le jour.
À travers cette mise en abîme (cinéma / théâtre), dans laquelle on ne perdra pourtant rien du déroulé original de Macbeth, l’angoisse et le burlesque se côtoient dévoilant ainsi une bien triste nature humaine avide de pouvoir, de reconnaissance et perdant toute notion de la réalité.

Adaptation, texte et mise en scène : Grégoire Béranger
Musique et arrangements : Grégoire Béranger et Jean Adam
Avec : Barbara Galtier, Raphaël Fernandez, Pierre-Yves Bernard, Carlo Bondi, Aurélie-Nadia Pirrera, Jean Adam, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Marimba, samples : Jean Adam
Claviers, grosse caisse, claquettes, percussions : Aurélie-Nadia Pirrera, Aurélie Sivaciyan et Grégoire Béranger
Assistant à la mise en scène : Christophe Noël
Création et régie lumière : Elsa Jabrin 
Création et régie Son : Colin Gagnaire
Scénographie : Caroline Oriot
Perruques, Coiffures et maquillage : Pascal Jéhan
Costumes : Opéra de saint-Etienne, Lina Duchamps, Marie Ampe et Compagnie Halte
Production : Compagnie Halte
Coproduction : Opéra de Saint-Etienne et le centre culturel de L’Échappé de Sorbiers

En partenariat avec L’Harmonie de La Chazotte

Résidence de création : La Buire de L’Horme, La Trame de St-Jean-Bonnefonds et l’Opéra de Saint-Etienne.

KATTY VERSTRAETEN & SACHA LEEMANS


DU 20
JANVIER
AU 18
FÉVRIER

. . . . . . .

VERNISSAGE
LE 20 JANVIER
À 18H30

. . . . . . .

GALERIE DU BAR
DE L’EMBARCADÈRE

La Belgique est à l’honneur avec Katty et Sacha, mère et fille, toutes les deux artistes.

Diplômée des Beaux-Arts de St-Luc à Bruxelles, Katty Verstraeten s’est prise de passion pour les voyages, à travers plusieurs continents, pinceaux et crayons toujours en poche. Les rencontres, avec cette diversité de culture et de couleurs, l’ont beaucoup influencée. Des images qui se reflètent dans ses œuvres : de la réalité, un peu de rêve et d’autant plus de sensibilité.

Sacha Leemans a fait de la couture une passion et sa passion est devenue son métier. Aborder différemment les matières, les assembler et les sculpter sur le corps, voilà la façon dont elle procède. Un vêtement peut être plus qu’une seconde peau, il peut être un moyen de se représenter et se sentir bien dans la société.

TRYO

Chants de Bataille

CONCERT

. . . . . . .

Durée : 1h30

. . . . . . .

SALLE DE SPECTACLE DE L’EMBARCADÈRE


SAMEDI 14
JANVIER
20H30

. . . . . . .

TARIFS
35/30

. . . . . . .

Donc, tout est pareil et tout est différent. Tryo, toujours combatif et dansant, toujours radieux et grave, toujours indigné et heureux. Et puis Tryo renouvelé, remodelé, réinventé – une performance quand on arrive au huitième album. Chants de bataille est un grand cru, avec des chansons politiques et sociétales, des chansons de bonheur, pour gonfler le coeur, à fond dans les écouteurs et des chansons à partager en concert !