Exposition Jean-Claude Bligny

Nourriture pour nos âmes, les œuvres de Jean-Claude Bligny attirent de nombreux amateurs dans 1es meilleures galeries qui le présentent en France comme à l’étranger où sa notoriété ne cesse de croître.  Les Emaux de Longwy l’ont choisi pour créer leur nouvelle et prestigieuse collection de vases à tirage limité sur le thème de la Bourgogne.

Jean-Claude Bligny est l’un artiste pour lequel la nature compte énormément. Comme il le dit lui- même : « Pour Dante, la nature est fille de Dieu, l’œuvre d’art est sa petite fille. Ainsi notre mère la Terre, par le truchement de ses paysages et de tous les éléments, végétaux, minéraux, animaux, qui la composent, nous permet de « tutoyer » l’invisible, d’approcher l’absolu au cœur de l’éphémère dont les fleurs sont 1es plus extraordinaires représentants. Pour Bligny : » la prière et la méditation devraient être au centre de la vie. Faire en sorte que la terre communique avec le ciel n’est-ce pas la mission de l’artiste ? » En tout cas, il est certain que cette mission est celle de Bligny, artiste à l’inspiration visionnaire…

PEINTURE

Du 26 mars au 28 mai
Vernissage le samedi 26 mars à 18h30
Galerie de l’Embarcadère

Libre d’accès


Exposition Michel Lecuyer

« Après avoir longtemps cherché mon langage dans l’écriture poétique, c’est en effet la peinture qui m’a, depuis une trentaine d’année, ouvert une voie et apporté quelques réponses et quelques apaisements. L’espace du tableau est devenu celui d’une aventure à trois entre le peintre, occupé par ses rêveries, ses émotions, ses mémoires, l’outil- brosse, couteau, éponge, doigts- et le matériau- pigments, colle de peau, plâtre, kaolin, cendres, cire.

L’espace d’une lutte, d’un combat, d’une danse, entre projet, volonté, désir, hasards, accidents, renoncements. C’est la recherche d’un équilibre fragile, sans effets décoratifs, pour tenter d’exprimer un moment de grâce intérieure, un moment d’inquiétude ou de tension. Adviennent alors des lieux, des arbres, des ciels, des brumes, des rivages, des horizons ou quelque chemin mystérieux. J’ai eu la chance de pouvoir présenter ces tentatives picturales dans plusieurs expositions collectives ou personnelles depuis 1995 en Bourgogne, à Paris, en Suisse, aux Pays-Bas. »

Michel Lecuyer

PEINTURE

Du 5 au 26 mars
Vernissage le samedi 5 mars à 18h30
Galerie du bar de l’Embarcadère

Libre d’accès


Exposition Mélanie Dibetta (Miia Illustratrice) – Get Well

Mélanie Dibetta, dite Miia, signe sa première exposition personnelle, «GET WELL» (Se rétablir). Passionnée par le dessin depuis toute petite, cette Bourguignonne avait l’habitude de réécrire des histoires et de les illustrer à sa façon.

À l’âge de 15 ans, elle décide de quitter le nid familial pour suivre une formation de 3 ans afin d’étudier l’histoire de l’art et la pratique du dessin. Illustratrice freelance depuis 7 ans, elle s’attache à représenter des moments de vies, personnages ou motifs qui l’ont particulièrement marquée. L’artiste nous invite à voyager dans nos différentes émotions, à travers une série d’œuvres réalisées à l’acrylique sur châssis toilé.

DESSIN

Du 28 janvier au 19 février
Vernissage vendredi 28 janvier à 18h30
Galerie du bar de l’Embarcadère

Libre d’accès


Exposition Michel Dufour – L’esprit des lieux

Vous connaissez sans doute la peinture à l’huile de Michel DUFOUR que le CAR a exposé en 2003 – un paysagisme abstrait devenant de plus en plus lyrique. Mais quand le peintre sort de son atelier pour voyager, il se consacre à des œuvres sur papier. Depuis 20 ans, chaque voyage donne naissance à une douzaine de gouaches – technique de peinture à l’eau qui, rapide dans son exécution, livre  plus la sensibilité du peintre et rend son geste plus fluide et plus fort. C’est donc une exposition originale entièrement consacrée à ses œuvres sur papier, ses carnets de voyages, un périple  émotionnel à la recherche de l’esprit des lieux.

«  C’est toujours la contemplation des visages du monde qui déclenche en lui l’irrépressible besoin de les fixer sur le papier, selon bien entendu sa vision à lui. Point de fleurs, peu d’êtres humains : seulement le corps à corps du peintre avec les beautés et les violences des paysages – ces visages du monde – dans une interrogation fascinée …
L’émotion esthétique quelle qu’elle soit déclenche chez Michel DUFOUR un tumulte coloré, un brassage d’impressions de toute sorte dont il retient surtout avec ivresse, les tracés essentiels : c’est proprement l’essence de chaque lieu, de chaque vision que ses gouaches traduisent. »   Lucette Desvignes, écrivain

PEINTURE

Du 15 janvier au 12 mars
Vernissage le samedi 15 janvier à 18h30
Galerie de l’Embarcadère

Libre d’accès